DERNIERES INFOS
TSF et la Commission européenne: 66 organisations internationales formées sur 3 continents

 

2013 - Formation des acteurs de l’urgence aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)

 

staffecho 

TSF, grâce au financement du service d’Aide humanitaire et Protection civile de la Commission européenne (ECHO), vient de terminer son programme de formation aux télécommunications et technologies de l’information auprès de plus de 100 acteurs d’urgence internationaux. Ce programme de formation s’adressait aux organisations humanitaires et s’est déroulé sur 3 continents : asiatique, américain et pour la toute première fois sur le continent africain.

Les 4 sessions de formation ont eu lieu dans 4 pays différents du monde : en Thaïlande à Bangkok entre le 18 et 23 mars, au Nicaragua à Managua entre le 6 et 11 mai, au Sénégal à Dakar entre le 20 et 25 mai et au Kenya à Nairobi entre le 17 et 22 juin.

 

Les 100 premiers participants de l’ensemble du programme de formation ont été préparés aux situations d’urgence et ont découvert les solutions TIC. L’objectif principal des trainings était de renforcer les compétences et de consolider la coordination des organisations humanitaires impliquées dans la réponse à l’urgence.

 

Au total, 66 organisations humanitaires internationales issues de 34 pays différents ont participé aux sessions de formation, parmi lesquelles le Comité International de la Croix Rouge, UNHCR, Action Contre la Faim, MSF, CARE, ACTED, Oxfam, International Rescue Committee, Save the Children, Islamic Relief, Concern, Plan International, Merlin…

 

Le renforcement des capacités lors d’opérations de réponse aux crises humanitaires est vital à la mise en place efficace de dispositifs de coordination, notamment en appui des activités terrain. La finalité des formations TSF est de consolider la coordination et les capacités des acteurs de l’urgence dans une région donnée. Les participants sont préparés aux situations d’urgence et découvrent les solutions TIC, parmi lesquelles le système et la méthodologie des Nations Unies. Grâce à une réponse plus efficace de la part des acteurs de l'urgence, l'aide humanitaire sur le terrain aura un impact renforcé auprès des populations affectées.



Session de Nairobi : du 17 au 22 juin 2013


Depuis 2011, l’Afrique de l’Est est frappée par l’une des sécheresses les plus dévastatrices de son histoire, suite à deux saisons d’absence de précipitations qui ont engendré des pénuries agricoles et des pertes dramatiques de bétail. L’état de famine a été déclaré par les Nations Unies et les organisations humanitaires, menaçant plus de 13 millions d’individus.


La zone instable de la corne de l’Afrique, et l’Afrique de l’est dans son ensemble, connaît des crises récurrentes et manque cruellement de moyens de télécommunications ainsi que des ressources nécessaires pour une réponse à l’urgence adaptée. Un tel contexte représente une entrave à l’aide humanitaire pour les populations cibles. Ainsi, il y a un besoin important de renforcement de capacités des acteurs de l’urgence sur le terrain afin d’améliorer l’impact de leur réponse en cas d’éventuelle crise.


Les experts de Télécoms Sans Frontières sont intervenus au Kenya suite à la crise alimentaire qui a frappé le pays en 2012 ; ils ont effectué des évaluations télécoms pour identifier les besoins des travailleurs humanitaires et des réfugiés, et ont offert des appels gratuits aux populations victimes. Les équipes TSF ont également établi une connexion Internet au bénéfice l’ONG Vétérinaires Sans Frontières Belgique afin d’optimiser ses actions auprès des personnes affectées.

 

Cette semaine, et pour la deuxième fois en Afrique,TSF, grâce à l’appui financier du service d’Aide humanitaire et Protection civile de la Commission européenne (ECHO), forme aux TIC les organisations humanitaires d’Afrique de l’est impliquées dans la réponse à l’urgence. La session de formation a débuté à Nairobi, au Kenya, le 17 juin 2013.

 

La formation de Nairobi reçoit 25 participants représentants de 17 organisations internationales engagées dans la réponse à l’urgence dans 7 pays d’Afrique de l’est : RDC, Ethiopie, Kenya, Somalie, Sud Soudan, Soudan et Zimbabwe.

 

A l’issue de ce programme de formation, TSF restera disponible en appui à distance pendant un an grâce à un portail web interactif ICT Relief de support technique qui vise à augmenter la réactivité et l'efficacité des efforts de l’aide humanitaire.

 

echonairobijour2simexsimex2


 

Session de Dakar : du 20 au 25 mai 2013

 

Dans la région du Sahel et en Afrique de l’ouest, les périodes de sécheresse prolongées combinées aux conflits provoquent des crises récurrentes, affectant des millions de personnes. L’accès restreint voire inexistant aux moyens de communication ralentit les opérations d’aide humanitaire à destination de ces populations vulnérables. À la lumière de cette situation humanitaire complexe, se révèle un besoin crucial d'accroître les capacités de coordination des acteurs humanitaires et permettre une meilleure diffusion de l'information sur le terrain.

 

Des solutions télécoms efficaces peuvent donc réduire l'impact des crises sur la vie des populations.Cartedakar


Ainsi les équipes de TSF travaillant au Mali depuis février 2013, ont offert des appels gratuits aux populations victimes du conflit et ont installé une connexion satellite au bénéfice des autorités locales.


Pour la toute première fois sur le continent africain, TSF, grâce au financement du service d’Aide humanitaire et Protection civile de la Commission européenne (ECHO), forme aux TIC les organisations humanitaires d’Afrique de l’ouest impliquées dans la réponse à l’urgence. Cette session a débuté à Dakar, au Sénégal, le 20 mai 2013.

L’objectif est de renforcer les compétences des organisations humanitaires d’Afrique de l’ouest impliquées dans la réponse à l’urgence.

 

Dakarjour1dakarpresentdakarj4

 

 

Session de Managua : du 6 au 11 mai 2013

 

cartemanaguaAfin de renforcer les compétences des acteurs humanitaires en temps de crise et d´aider à sauver des vies, Télécoms Sans Frontières (TSF), grâce au financement du service d’Aide humanitaire et Protection civile de la Commission européenne (ECHO), a organisé du 6 au 11 mai, à Managua, une formation aux Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) pour 25 participants travaillant au sein d’organisations humanitaires d’Amérique Latine impliquées dans la réponse à l’urgence.


Les 25 bénéficiaires de la formation appartiennent à 14 organisations humanitaires actives dans 10 pays (Bolivie, Colombie, Equateur, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Paraguay, Pérou et Venezuela). De manière indirecte, ces ateliers profiteront également à d’autres acteurs humanitaires travaillant en situations d’urgence grâce à des partenariats et à l’échange d'informations.


Managua1Managua2Managua3

 


Session de Bangkok : du 18 au 23 mars 2013

La session initiale a débuté à Bangkok, en Thaïlande, au sein du campus de l’Asian Institute of Technology (AIT), où se situe la base régionale de TSF. Entre le 18 et le 23 mars 2013, TSF a formé 25 participants représentant 18 organisations internationales différentes actives dans la réponse à l’urgence de 9 pays bénéficiaires en Asie :cartebangkok

Afghanistan : Concern, International Medical Corps (IMC), Norwegian Refugee Council (NRC), Save the Children, Bangladesh : Action Aid, Action Contre la Faim; Inde : Adventist Development and Relief Agency India (ADRA); Indonésie : Mercycorps, Croix Rouge; Népal : CARE, Plan, Save the Children; Pakistan : ACTED, International Rescue Committee (IRC), Norwegian Refugee Council (NRC), Médecins du Monde, UNHCR, Save the Children; Philippines : Plan, Save the Children; Sri Lanka : Norwegian Refugee Council (NRC); Birmanie : International Rescue Committee (IRC), Solidarités International.

 

bkktrain21mars3bkktrain21mars5bkktrainecho5 

 

 


 

6 jours de formation intense pour préparer un groupe de spécialistes en télécoms d’urgence

 

En situation d’urgence, la gestion et le partage de l’information sont les clés d’une réponse humanitaire efficace. Quand une crise humanitaire survient, les équipes terrain doivent évaluer la situation et communiquer des informations cruciales aussi vite que possible, rester connectées avec leurs sièges et les autres acteurs humanitaires dans le pays, mais elles doivent aussi pouvoir mobiliser les bailleurs de fond et assurer la visibilité et la défense de leurs actions. Suite à une urgence, lorsque les besoins en télécommunications sont les plus importants, les réseaux sont souvent indisponibles (services interrompus, saturés), entravant la capacité des organisations locales à communiquer, partager l’information et assister les communautés affectées. Le challenge pour Télécoms Sans Frontières et son partenaire la Commission européenne, est de renforcer les compétences humanitaires afin d’optimiser la réponse globale et ainsi contribuer à sauver des vies.


Cette formation est principalement destinée aux administrateurs et responsables des Technologies de l’information (IT) appartenant à des organisations impliquées dans la réponse humanitaire d’urgence. Les participants doivent avoir une certaine expérience technique télécom et IT, et occuper une position au sein de leur organisation qui leur permettra d’utiliser les compétences acquises afin d’apporter un soutien technique et de former des technicien de leur propre organisation à la réponse à l’urgence. Les cours accueilleront un maximum de 25 participants par session. 

 


Objectif et contenu du programme de formation

 

Les organismes participants seront formés aux systèmes de communication d'urgence. Le programme comprend notamment l'environnement d’une urgence, l’utilisation d’équipements et de services de télécommunications accessibles en cas d'urgence, des séances pratiques et un exercice de simulation. A la fin de la session de formation, les organisations bénéficiaires auront acquis le savoir-faire nécessaire au déploiement d’urgence des technologies télécoms modernes afin d'établir des connexions Internet et téléphone rapides et fiables.

 

bkktrainecho4L’objectif des formations TSF est de renforcer la collaboration et les capacités des acteurs de l'urgence dans une région donnée. Les participants sont formés aux solutions TIC et aux mécanismes de l’urgence, parmi lesquels le système et la méthodologie des Nations Unies. L’objectif est de les préparer à se déployer très rapidement sur tous les terrains de crise et à soutenir les autorités nationales et les Nations Unies dans le pays grâce à une meilleure appréhension des processus de préparation aux désastres, réduction des risques et réponse à l’urgence.


• Le module de gestion des télécommunications en situation de crise comprend des éléments tels que l’environnement de la réponse à l’urgence et les télécoms d’urgence ; l’organisation de la réponse télécom ; la gestion des coûts et la préparation d’un budget télécom.
• Le module relatif aux équipements TIC utilisés dans les situations d'urgence a pour objectif de former les participants à l’utilisation des équipements TIC et des services disponibles lors de la réponse à l’urgence.
• La phase finale de la formation consiste en un exercice pratique de simulation d’un déploiement des communications d'urgence en cas de crise humanitaire.

 

Une autre session de formation en TIC d’urgence a été organisée à Nairobi du 24 au 28 juin 2013 pour le personnel d’ECHO. Les 15 participants issus de 10 pays différents ont participé à ce training dont le principal objectif était de renforcer les capacités de préparation et de réponse à l’urgence sur le terrain. A l’issue de la session les participants sont devenus autonomes dans l’installation et la gestion des réseaux de base et des moyens satellitaires pour mettre en place un bureau d'urgence ou pour fournir des communications à une équipe mobile sur le terrain.

 

A la fin de chaque session, les organisations bénéficiaires ont acquis le savoir faire nécessaire au déploiement d’urgence des technologies télécoms modernes afin d'établir des connexions Internet et téléphone rapides et fiables. Tous les participants sont donc en mesure de transmettre les compétences acquises à leur organisation et à leurs partenaires locaux, optimisant ainsi l’efficacité de leur réponse et de leurs interventions auprès des populations affectées. De ce fait, de manière indirecte, ces ateliers profiteront également à d’autres acteurs humanitaires travaillant en situations d’urgence grâce à des partenariats et à l’échange d'informations.

 

Depuis 2009, TSF a déjà organisé de multiples sessions de formation et de renforcement de capacités dans le domaine de la réponse à l’urgence au travers des NTIC. Plus de 715 représentants d’ONG, d’agences des Nations Unies ou d’autorités locales ont pu bénéficier de ces programmes. De ce fait, TSF a contribué au renforcement de compétences humanitaires afin d’optimiser la réponse globale et ainsi contribuer à sauver des vies.

 

Managua5

 

Agenda de la formation :

draftagenda resizedbr


Cliquez sur les liens suivants pour accéder aux informations relatives à chaque session :

- Bangkok, Thaïlande (18-23 mars 2013) (anglais)

- Managua, Nicaragua (5-11 mai 2013) (espagnol)
- Dakar, Sénégal (20-26 mai 2013)
- Nairobi, Kenya (16-23 Juin 2013) (anglais)