DERNIERES INFOS
Le centre télécom de Telpaneca devient centre de ressources au Nicaragua

 

 

Après avoir évalué les différents besoins des acteurs de la région de Telpaneca, TSF a mis en place un nouveau projet au centre télécom communautaire de Telpaneca durant le premier semestre 2012 : la création d’un réseau de communication et de diffusion d’information sur les données agricoles au bénéfice des coopératives et producteurs agricoles (café, maïs, haricots rouges, engrais, conseils de production) autour de Telpaneca.

 

Depuis le début du projet, 36 740 SMS ont été échangés. Les formulaires envoyés sont les suivants : 


typeformechavr13fr

 

Objectif : favoriser la transmission d’informations clés auprès des agriculteurs de la région de Telpaneca.


Bénéficiaires : 3 coopératives de la région de Telpaneca (La Union, Gaspar Garcia Laviana et UCPCO) pour un total de 320 bénéficiaires.

 

IMG 0158Le Nicaragua est un pays privilégié. Il bénéficie d’un climat très diversifié et favorable à la culture de divers produits très demandés sur les marchés mondiaux. Le café est l’une des cultures qui génère les plus gros revenus et qui soutient l’économie du pays. Sa culture représente 25% des zones cultivables destinées à l’exportation. Selon les experts en la matière, le café génère un tiers de l’emploi rural et permet le développement des communautés à l’intérieur du pays, évitant de ce fait la migration nationale et internationale.

 

La crise socio-économique a lourdement affecté les pays producteurs de café. Alors que l’offre mondiale dépasse la demande, le prix du café à la bourse de New-York n´a cessé de dégringoler pour atteindre son niveau le plus bas depuis 100 ans. Le revenu et le volume des exportations de café du Nicaragua ont respectivement baissé de 36,4% et 45,4% au cours des quatre premiers mois de récolte en 2011 et 2012. Certains des petits producteurs les plus pauvres ont été forcés de vendre leur récolte à des prix bien plus bas que ceux du marché international. L’Organisation Internationale du Café estime que le coût moyen de production de café est de 0,65$/lb, ce qui oblige certains producteurs à abandonner leurs plantations, à brûler une partie des récoltes et, dans le meilleurs des cas, à les stocker en attendant le retour d’un prix international plus favorable. Ainsi, beaucoup de petits producteurs au Nicaragua vivent avec moins de 3 dollars par jour.

 

DSCN8530Télécoms Sans Frontières a créé un réseau d’information basé sur la technologie FrontlineSMS pour analyser le prix international du café à la bourse de New York. Ce système vise à faciliter la prise de décision des coopératives pour vendre leurs grains auprès d'entreprises exportatrices comme Atlantic S.A. et CISA Export. Le système d’information comprend également une assistance technique envoyée via SMS depuis les organismes spécialisés, comme MAGFOR, vers les coopératives ou les producteurs. Les producteurs reçoivent le prix à la bourse du café et d'autres denrées (haricots rouges, maïs), des conseils techniques sur la récolte, le type/prix des engrais, etc.

 

Le centre télécom communautaire de Telpaneca est au cœur de ce réseau d’information, se chargeant de diffuser deux fois par jour des informations clés (prix du café, de l’engrais, etc.) par SMS à trois coopératives représentant 320 bénéficiaires.

 

telpanecafr

 

Le système d’information de TSF permet :
- d’améliorer le transfert d’informations économiques et technico-scientifiques entre les coopératives et leurs collaborateurs
- de promouvoir et de transformer le centre télécom communautaire de Telpaneca en centre de recherche pour les coopératives
- de renforcer les capacités des producteurs pour augmenter la connaissance des demandes du marché et de la qualité du taux d’échange du café.

 

DSC01318

IMG 0117